`

Contexte d’intervention :

Trop souvent, les personnes qui utilisent des drogues font l’objet de discrimination et de stigmatisation par certains acteurs de la communauté et du système de soins et de services. Elles se retrouvent également isolées et désaffiliées des réseaux traditionnels d’entraide et de support. Face à ce constat, les intervenants de Point de Repères cherchent à développer une relation de confiance avec elles. Cette relation se développe à leur rythme, soit dans la rue, en prison, dans leur milieu de vie ou au site fixe de l’organisme. C’est lorsque la personne se sent en confiance avec un intervenant et qu’un lien significatif se développe, qu’une action peut être amorcée avec elle, selon ses besoins, ses capacités et les opportunités présentes au moment de la démarche.

Le contexte d’intervention se fait généralement de façon informelle, mais l’intervenant a toujours un objectif précis d’intervention en lien avec la mission de l’organisme. L’intervenant met donc l’accent sur la consommation de drogues, les ITSS, la sexualité ou la santé. Les attitudes appuyant l’approche d’intervention de Point de Repères peuvent se résumer aux éléments suivants : l’accueil, la confiance, la transparence, l’ouverture d’esprit, l’engagement et la responsabilisation.

La distribution de matériel stérile d’injection et de préservatifs est considérée par nous comme un outil dont on se sert pour entrer en relation avec les  personnes qui utilisent des drogues.

Puisque les personnes faisant usage de drogues sont souvent désaffiliées des réseaux pouvant leur venir en aide, des liens, des collaborations et des partenariats avec des organismes communautaires, privés et institutionnels sont développés en vue d’offrir aux participants un continuum et une complémentarité de services.